Le Président de la République s'est exprimé : Quelques mesures concrètes, des sujets à discuter et d'autres plus discutables

Le Président de la République s'est exprimé en conclusion du Grand débat et pour donner sa vision de la suite de son quinquennat.

Le Président de la République s'est exprimé en conclusion du Grand débat et pour donner sa vision de la suite de son quinquennat.

L'UNSA constate que pour quelques mesures concrètes positives (baisse de la pression fiscale sur les classes moyennes, réindexation des retraites, mise en place d'un guichet France service, ...) mais à effet différé, les annonces du Président restent, pour la plupart, à préciser.

Sur le « travailler plus » qui polluait le débat depuis quelques semaines, Emmanuel Macron a écarté les options que l'UNSA combattait. Ainsi ni l'âge légal de départ en retraite, ni la durée hebdomadaire de travail, ni les jours fériés ne seront touchés. C'est une bonne chose, même si l'UNSA sera très attentive et combative sur les mesures concernant l'« encouragement » à travailler plus longtemps en lien avec la réforme des retraites.

Pour l'UNSA, c'est bien la bataille de l'emploi qu'il faut gagner pour à la fois, améliorer les comptes publics et financer les besoins sociaux dans un souci de justice sociale.

Si le président semble prendre en compte le besoin de services publics de proximité, la question des financements reste entière. Beaucoup de sujets sont renvoyés à des « audits », des discussions ultérieures et des débats. L'UNSA jugera donc sur pièce ce qui est, encore aujourd'hui, dans le flou.

L'UNSA salue l'inflexion du Président de la République sur le rôle des partenaires sociaux qui seront associés aux grandes questions touchant notamment aux transitions écologiques et technologiques.

Dans cette deuxième partie du quinquennat qui s'ouvre, l'UNSA participera aux discussions pour porter son exigence du virage social, environnemental et démocratique dont le pays a besoin.

Laurent ESCURE

Secrétaire général de l'UNSA